Menu

Découvrez notre cuvée

Le Bout du Monde
Cuvée le Bout du Monde - Domaine Serisier - Grands Vins de Bordeaux
1967
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-1967,cookies-not-set,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland-ver-1.16, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_470,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Grand Vin de Bordeaux

Cuvée le Bout du Monde

Ce vin issu d’un terroir de grande qualité historiquement nommé « champs du bout du monde » (parcelle au bout du monde) est situé sur un plateau argile-calcaire surplombant la « Dordogne ».

Le plateau argilo-calcaire de Cadillac apporte la pleine expression des cépages traditionnels car tous les éléments sont réunis pour assurer la maturité parfaite du fruit et la race d’un grand vin. La vinification s’effectue de façon classique pour n’extraire que les parties nobles du raisin.

C’est aussi la création de deux personnes. Richard Serisier, propriétaire australien du Château Meillac de retour sur la terre de ses ancêtres et Stéphane Renié technicien viticole français. Respectueux tous les deux des techniques viticoles traditionnelles et contemporaines.

Ce vin fait avec passion, attention, nous donne un plaisir absolu … le bout du monde.

DESCRIPTION

Origine de la propriété : Acquisition de la propriété en 2012

Superficie : 12 hectares

Situation Géographique : Plateau de Fronsac.

Sols : Argilo-calcaire

Climat : Tempéré de type Océanique

Cépages : 100% Merlot,

Age Moyen du vignoble : 30 ans

Vinification : Traditionnelle avec maîtrise des températures.

Assemblage : 100% Merlot

Elevage : Pendant 14 mois, 100% Barriques neuves renouvelées chaque année.

Production : 12000 bouteilles par an

Millésimes disponibles : 2012.

Appréciation des millésimes

2012

Ce millésime 2012 répond bien au profil gourmand recherché par son auteur : un nez élégant dévoile, à l’aération, des notes de fruits rouge et noirs, de cassis et de mûre, soulignées d’épices. Le fruité s’épanouit dans une bouche ronde et suave en attaque, construite sur des finale serrés et soyeux. La longue finale renoue avec le fruit et les épices.

Récompenses

2012

Médaille d’or au Concours des Grands Vins de France , Mâcon 2014.

Médaille d’argent au Concours International de Lyon, 2015.

Médailel d’or Gilbert & Gaillard 2016

Médaille d’argent au Concours Prix Plaisir 2016.

Commentaires de dégustation

2012

Jacques Dupont, Le Point, Mai 2013

Goûté lors des Bordeaux Primeurs Avril 2013 (échantillon de barrique)

« Fruits noirs, bouche souple, ronde, fruitée, plaisante, bien fondu, a boire dans sa jeunesse. »

 

John Salvi, MW goûté à Bordeaux en 2014

Couleur : profonde et riche, vive avec un pourtour pourpre virant au rubis. Vif et attirant.

Nez : Ouvert, généreux, senteurs de fruits mûrs. Baies noires avec des notes de cassis. En chambrant le vin, le nez évolue en un ensemble net, chaleureux et frais avec une prédominance de Merlot. Quoique parfumé, le nez garde sa fraîcheur et son parfum floral.

Palais : Doux en premier lieu, profondément fruité et épicé, ce vin a de la personnalité dans des saveurs Merlot classiques. Un vin relativement complexe, bien structuré et fini. Une acidité agréable, et fraîche, contrebalancée par des tanins doux, presque soyeux et complètement intégrés au vin. Ces deux facteurs font que le vin vieillit élégamment sans s’altérer. Une touche minérale goûteuse. Un vin long en bouche, à la saveur persistante, mûr, fruité, plaisant, qui se boit facilement.

 

Peter Scudamor-Smith, MW goûté à Brisbane en juillet 2015

Un vin riche, 100% merlot. Les arômes puissants de fruits (confits, rouges) et fleurs blanches ainsi que la richesse de 15 mois en fûts de chêne (5 fabriquants) évoquent le Nouveau Monde, par leur complexité chocolatée, mentholée et fruitée. Le séjour de 3 semaines en cuves lui confère des tannins robustes quoique onctueux, de la rondeur et la profondeur d’un arrière-goût de camphre de cèdre et de chêne, d’épices, et une densité aromatique. Il continue de se construire en bouteille, fort de son pedigree dans une région riche de 700 ans d’expérience viticole sur ces mêmes sols. C’est un vin qui apprécie d’être aéré, carafé ou décanté pendant une journée.

 

Derek Smedley, dans The Weekly Review, Melbourne, avril 2016

Merlot 100%

Goûté à Lilley en mars 2016

92 points – dégustation 2016-2026

Le nez est puissamment fruité et frais, avec une mise en bouche myrtille-cassis. Le vin est à la fois riche et doux d’arômes de prunes noires, de cerises mûres, et bien que plus ferme en arrière-bouche, il dégage une riche saveur chocolatée.

 

Ben Thomas, dans The Weekly Review, Melbourne, en avril 2016

De façon générale, les vins de Bordeaux sont des mélanges de cabernet sauvignon, cabernet franc et merlot. Celui-ci est un pur merlot. C’est un vin à la forte saveur de fruits avec des arômes et saveurs de baies noires, de violette, de réglisse et de cèdre. En contrepoints, des tannins râpeux dont la finition en bouche est longue et savoureuse appellent à accompagner un agneau rôti.

Score : 92/100.

 

Gilbert et Gaillard.

Vin rouge. Bordeaux supérieur.

Note : 89/100.

Dégustation : année 2016

Robe grenat évolué, reflets rubis. Nez épanoui et plaisant, fruits rouges et noirs compotés, note torréfiée, cacaotée, bois vanillé. Attaque veloutée, bouche soyeuse, aux tanins élégants. L’ensemble est harmonieux. Le fruit est net, précis. Très réussi!

 

Daniel Seriot, Journal d’un Passionne de la rive droit, June 2016

La robe est assez profonde de couleur pourpre . Le bouquet est bien ouvert avec des arômes de cerises, de mûres, de délicates épices douces, et une touche florales. La bouche est veloutée, les tannins mûrs sont enrobés par un chair de bon aloi, le milieu de bouche est rond, rempli et fruité. La finale d’une bonne allonge reste veloutée, fraîche , fruitée et florale.

Noté 14,5

 

Jean-Marc QUARIN ‘Chronicles’ July, 2016

Le Bout du Monde, 2012 Bordeaux supérieur – 15,5 // 88

Nouvel Outsider mêlant esthétique et forte note plaisir.

Couleur sombre, intense et belle. Nez au fruité mûr, frais et légèrement crémeux. La bouche interpelle par sa grande sapidité. Le vin offre un corps tout en tendreté, beaucoup de goût et s’adapte au palais comme une main dans son gant. Tannicité charnue. Finale savoureuse.

2012, premier millésime, est un coup de maître. Corpulent, mais pas revêche, ce 100 % merlot semble dynamisé par la présence de l’argilo-calcaire. Le merlot y reste parfumé, pas cuit, pas confit. La sapidité est maximale et il faut faire un effort pour recracher ce vin. Son équilibre est tel que l’on en oublie le cépage. Seul compte le goût. C’est son originalité.
D’emblée le cru se positionne dans l’élite des Bordeaux et Bordeaux supérieurs, deux appellations au potentiel à découvrir, dès lors que des entrepreneurs décident d’y mener un travail à l’égal des crus classés. Les origines australiennes de M. Serisier, sa culture oenologique différente du Bordelais, l’aident à dépasser les frontières très artificielles des appellations que moi même je juge bien souvent infondées.

Récompenses

2014

Médaille d’argent au Concours des Grands Vins de France Mâcon 2015

Médaille d’or au Concours International de Lyon 2016

Médaille d’or Gilbert & Gaillard 2016

Commentaires de dégustation

2014

Derek Smedley, MW

Merlot 100%

Goûté à Lilley en mars 2016 (échantillon de barrique)

93 points. Dégustation 2018-2028

Un nez profond d’arômes concentrés, une bouche d’un riche mélange de cerise noire, de prune de Damson et de cassis. Charnu en bouche avec une richesse chocolatée, et bien charpenté avec ses tannins mûrs et fermes. Vif et frais en arrière-bouche, plutôt ferme mais avec des notes finales très douces.

 

Gilbert et Gaillard

Vin rouge – Bordeaux Supérieur

Note: 87/100

Dégustation : année 2016

Robe grenat soutenu, reflets violines. Nez fin, joli bois vanillé, fruits rouges et noirs mûrs, pain grillé, cacao en fond. Bouche souple, ample, équilibrée, tanins encore jeunes. Les arômes du nez sont là et persistants. Attendre 2-3 ans.

 

Jean-Marc QUARIN ‘Chronicles’ October, 2016

Le bout du Monde 2014  Bordeaux Supérieur        15,5 // 88

J’ai maintenant goûté ce vin après la mise en bouteille. Pour l’instant, il égale le 2012. Son propriétaire le voit au-dessus.
Bien coloré, d’un fruit éclatant au nez, ce vin offre une bouche pulpeuse et pleine, très fruitée, savoureuse et sans fermeté malgré la présence de calcaire dans le sol. Tanins charnus. Style toujours aussi équilibré pour un cru riche en merlot. Je me suis rendu sur place. Oui « il y a du terroir » dans ce cru ! Bonne longueur. 2018-2030. Vous pourrez le goûter au salon des outsiders.

Récompenses

2015

Médaille d’or Gilbert & Gaillard 2017

Commentaires de dégustation

2015

Derek Smedley MW

Merlot 100%

Dégustation de Bordeaux Primeurs avril 2016 (échantillon de barrique)

De 89 à 92 points. Dégustation 2020-2030

Un nez doux et mûr, une bouche aux saveurs profondes de fruits noirs bien mûrs. Tannins puissants mais délicats, riche saveur de chocolat et de prune en bouche avec une note finale plus riche et plus fraîche.

Commentaires de dégustation

2016

Jean-Marc QUARIN Bordeaux Primeurs, 2017

Le Bout du Monde 2016  Bordeaux Supérieur        16.00 // 90

 

Daniel Seriot, Journal d’un Passionne de la rive droit, April 2017

Le nez est ouvert avec des arômes de cerises, d’épices, et des notes florales et d’élevage. La bouche est charpentée, dense délicatement charnue, veloutée et fruité. La finale d’une bonne allonge est un peu tannique, fraîche, fruitée, épicée et florale.

Noté 89-90

Commentaires de dégustation

2017

Jean-Marc QUARIN Bordeaux Primeurs, 2017

Le Bout du Monde 2017  Bordeaux Supérieur        15.75 // 89

 

Daniel Seriot, Journal d’un Passionne de la rive droit, April 2017

L’agitation accentue des parfums de cerises et de cassis, accompagnés de notes épicées et florales. La bouche est fuselée, avec des tannins enrobés par une chair veloutée et rehaussée de fruits frais. La finale est étirée par une nette fraîcheur à la limite de la vivacité, elle est dotée d’une palette aromatique expressive et d’une bonne persistance.

Noté 88-90